mardi 25 janvier 2011

Poussière de fée....

De la poussière de fée s'est déposée sur notre maison depuis l'arrivée de ce livre.
La présence d'ailes virevoltant au dos d'une jolie robe vaporeuse n'est pas étrangère à tout cela.
Donc, une fois la robe de princesse cousue, essayée, adoptée, portée et ....oubliée (non, pas encore), il fallait des ailes à notre princesse. Mais, pas de robe de princesse, une robe de fée.
Récapitulons : une robe de princesse de fée mais avec des ailes et une couronne et sans baguette. ce fut la commande de la demoiselle.
Bon, une fois trouvés les tissus (pas trop de blanc pour limiter l'effet "mariage"), le patron. Là, un grand moment de solitude face aux explications de notre amie Astrid. Oufff, pas simple. Bref, il m'en aura fallut du temps pour finir rien que le haut de la robe. Finalement, le reste fut bien simple en comparaison.
Présentation de la robe à la princesse en cours de mutation en fée et un "elles sont où les ailes". Ben voilà, ça vient, ça vient.
Donc, les ailes, du gâteau. J'ai juste remplacé les liens par une pression résine directement sur la robe. Je cherche toujours la fin des explications sur la fermeture de l'ouverture des ailes.....
Aller, des photos d'une fée (ça y est, transformation effectuée avec succès) motivée par ses ailes malgré ses 39° de fièvre...



J'ai utilisé du fil aluminium 2mm pour les ailes. Plus facile à travailler que le fil de fer et (surtout) moins dangereux pour une fée en herbe !
Organza parme et taffetas blanc tissus Fiesta, ruban organza à fleurs de mon stock pour la robe. Organza gris à étoiles argentées de chez Tissus Fiesta, fil aluminium 2mm pour les ailes.


5 commentaires:

  1. elle est très jolie cette robe !!

    RépondreSupprimer
  2. Oh !! une petite fée !
    Et toi, tu es la grande fée, parce que pour comprendre les explications de ce bouquin, une baguette magique n'est pas de trop ! ;)

    RépondreSupprimer