jeudi 22 septembre 2011

Mimi cracra

Longtemps, nous avons comparé notre fille à un mix sagement équilibré de Ariel la petite sirène et de Obélix.
Ce n'est parfois pas simple à imaginer mais, je vous assure que dans les faits, c'est clair !

Puis, j'ai rencontré sur la blogosphère une maman (qui se reconnaitra, hein Stéphanie !) qui appelle ses filles des Princesses Fiona. Là, je dis chapeau.

Et puis, la semaine dernière, j'ai fait ça (si, si, vous allez voir où je veux en venir) :

Un jean troué (rien de plus banal à 5 ans)

Une réparation mode patchwork (ben oui, comme ça, j'utilise mes petites chutes de tissus)
Et là, après une journée d'école :
(en plus, le trou s'est nettement agrandi)
Pour aller avec, puisque je suis dans ma période ensembles :
Le fameux paletot, au bout de la même journée d'école. Et je vous assure que la photo ne rend pas hommage aux tâches !!!
Alors, à la question : "mais comment tu as fait pour te mettre dans un état pareil toute seule et en une seule petite journée ???", j'ai eu le droit à une première réponse du style "Ce n'est pas ma faute" (ben voyons).
En creusant un peu (avec une voix un peu plus forte) "c'est parce que mes copines elles ont voulu jouer au cheval" (et je n'obtiendrais rien de plus. Enfin si, elle n'a pas fait de peinture jaune !!!).
Donc, fini Ariel, fini Obelix.
Je vous présente Mimi Cracra !

11 commentaires:

  1. Tu sais que tu ne me rassures pas là?!
    Oh purée, je ne te dirai pas que j'ai un sourire aux lèvres, histoire de ne pas te vexer non plus, mais c'est certain, on a les mêmes numéros à la maison... Tu as tout mon soutien, soeur de galère ;-)!

    RépondreSupprimer
  2. Oh la classe! j'en connais une autre par ici qui se fourre les doigts dans le nez! espérons qu'à 18 ans, ça lui passe!;-) N'empêche, qu'est-ce qu'on fait pour les trous dans les jeans parce que j'ai le même problème puissance 3 à la maison?!!

    RépondreSupprimer
  3. là je te comprends à 100% : les boules ...

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui, elle fait fort ! Mais comme le disait une célèbre pub "à quoi ça sert d'avoir des vêtements si on ne peut rien faire dedans ! ". Bon courage quand même pour les lessives et les réparations !

    RépondreSupprimer
  5. Oh la chipie !!!!!!!! Je compatis à 200%, le mien m'a fait exactement la même chose : je crois qu'il a passé beaucoup moins de temps à re-trouer son jean réparé (comme toi façon patchwork , avec un point de broderie garçon) que moi à le réparer ! Et ce qui est le plus énervant, c'est effectivement quand tu leur demandes comment cela a bien pu arriver une telle horreur : "Ben , j'sais pas, moA"
    ....
    Je sens que je t'ai remonté le moral, là, non? LOL!

    RépondreSupprimer
  6. C'est au contraire, une belle reconnaissance pour tes créations, qui sont des vêtements à vivre !
    Une minute de silence pour toutes ces vies si courtes...

    RépondreSupprimer
  7. Courage, ce n'est que le début !
    Moi aussi, je viens de réparer avec amour un jean pour ma fille et :
    - Il était trop petit (3 mois qu'il attendait sa réparation)
    - Elle l'a mis quand même et a arraché les deux pièces en une journée (ben oui, évidemment, un jean trop petit, ça tire très fort sur les genoux…)

    (et elle a 9 ans ! Bouhhh !)

    RépondreSupprimer
  8. ON assortit les pièces avec de jolies tuniques ? voilà une super idée !

    RépondreSupprimer
  9. moi aussi je te comprends à 200%! il n'y a pas un jour sans que les filles arrivent avec des vêtements tachés ... mais bon, c'est ça aussi l'insouciance de l'enfance ;)
    Bon courage :D

    RépondreSupprimer
  10. On a fait les mêmes. Dommage pour la petite veste si jolie. Chez nous, retour d Ecole avec les lunettes cassées pour cause de " bousculade collective pour être le premier/ première a atteindre la balançoire " ....

    RépondreSupprimer
  11. j'ai la même, Miss Brisefer, 7 ans ! (sans les doigts dans le nez, transposés sur le petit frère de 4 ans ... pourtant maniaque pour le reste).
    L'an dernier elle a réussi à me transformer une paire de bottes KICKERS en chaussures de Charlie Chaplin, ouvertes au bout ! des Kickers !!! Après il n'y aplus que les chaussures de chantier ou les doc Martin's coquées, non ? :)
    Bravo pour ton joli blog

    RépondreSupprimer