mercredi 30 novembre 2011

Marché de Noël

Mon fils, mon grand, dans sa dernière année de primaire, va partir au-delà de l'Atlantique La Manche pendant des mois 4 jours.
Pour soutenir ce projet, en plus de la vente de gâteaux, sa classe organise un marché de Noël.
Alors, Maman comme je suis, je propose gentiment à sa maitresse de réaliser quelques bricoles pour ce marché (en pensant bêtement que ça ne lui plaira pas et que ça m'arrangera en cette période tumultueuse et déjà plus que chargée et où l'envie n'est pas au rendez-vous à 100%).
Et m.... ! Elle trouve ça génial !!! Me voilà partie dans l'élaboration effrénée de trousses à crayons. Pour compliquer le tout, j'ai décidé de ne faire que des modèles uniques (ben oui, quand on n'a pas le temps, y'a rien de mieux non ?!!).
Alors, choisir les tissus, les découper, les assembler, etc.... tout ça en moins d'une semaine...si, si, j'y suis arrivée (on remercie Miss Pépin et surtout sa fièvre de m'avoir donné une journée off).
La preuve en image (je n'ai pas eu le courage de mettre les photos de toutes les trousses. Il y en a 12 quand même et puis, ça aurait été très chiant non ?!)



Y'a plus qu'à maintenant..... 

Bon, et comme je suis de bonne humeur, voici quelques détails des customisations :

 






7 commentaires:

  1. Quel courage! Je pensais 12 trousses "de base"... pas 12 trousses avec alvéoles pour les crayons. Tu m'impressionnes

    RépondreSupprimer
  2. Oh doux ronronnement!!! bon courage!;-)

    RépondreSupprimer
  3. c'est le genre de phrase qu'il ne faut JAMAIS dire à une maîtresse!!!
    tres réussie tes trousses!

    RépondreSupprimer
  4. tu es vraiment une parent d'élève dévouée...

    RépondreSupprimer
  5. il faut toujours tourner 7 fois sa langue ds sa bouche avant de parler!! hihihi
    bravo bravo tu as bien bosser!! elles sont très chouettes!! j'espère qu'elles auront du succès!! :)

    RépondreSupprimer
  6. Ah ben oui! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?!
    Et alors, ça a bien marché, ce marché?
    En tout cas, ils ont de la chance, les loulous, d'aller de l'autre côté de la Manche en CM2. Il faudrait pas que je dise ça à ma grande, elle serait trop jalouse! ;-)

    RépondreSupprimer